Diane BOIVIN Graphiste

Diane Boivin s’intéresse au phénomène de lecture contrariée : « ma pratique du graphisme d’auteur s’oriente vers cette notion de l’OULEPO - ouvroir de lectures potentielles - en référence au mouvement littéraire OULIPO - ouvroir de littérature potentielle. Au lieu d’amener une lecture instantanée, je fais entrer l’unité temps dans le déchiffrage. Je code la lecture et propose au lecteur des outils de décodage ». Que ce soit dans le cadre d’expositions ou de publications, elle explore la figure graphique d’un mot dont la représentation suscite une double lecture et se lit selon différents points de vue. L’enjeu est d’amener le lecteur dans une position active plus que passive. Le lecteur s’engage dans le contenu qu’il reçoit.

expositions :
Chaperon Rogue, Une saison Graphique au Havre, 2014
Deus Ex Machina, pièce exposée dans le cadre de l’exposition collective I.IV.IX, 2018
publication livre d’artiste :
Bric à Brac Magique, édition jeunesse, Le Seuil Jeunesse, 2016

Acquisition par :
2017, la collection du musée des Arts décoratifs, Chaperon Rogue, Une saison Graphique au Havre.”