Edition 2017, Eurêka - inventer, découvrir, innover
Cartes blanches Table Ronde
Publié le 22/08/2017
2017-10-06, 14H - 15H30 Château royal de Blois, Salle des conférences

Femmes et sciences, une affaire de famille?

Carte blanche à MNEMOSYNE, association pour le developpement de l'histoire des femmes et du genre

Montrer quelle est la place des femmes dans l’élaboration des savoirs scientifiques, c’est s’appuyer sur quelques itinéraires de femmes de sciences pour rendre compte à la fois de leur contribution à l’accumulation des savoirs scientifiques et de leur invisibilisation dans l’histoire des sciences. Mais c’est aussi dire l’importance des rapports de genre qu’imposent tant leur milieu familial que leur environnement social. Tels sont les objectifs de cette table ronde.

Parce que la différence des sexes assigne des hiérarchies, des rôles, des pouvoirs voire des droits, ces femmes de sciences ont été confinées au statut d’assistante, d’épouse, de fille ou d’amante. Lorsqu’elle n’est pas minorée, leur personnalité est au mieux considérée comme exceptionnelle, donc hors normes. Mais, au plus près de leur parcours, il apparaît que beaucoup d’entre elles appartiennent à des familles de scientifiques, par les pères (et exceptionnellement les mères), les époux ou les fratries. Etait-il alors plus facile pour elles de braver les interdits sociétaux afin d’apporter tout leur concours à la science, quelle qu’en soit la forme, recherche, écriture, expérimentation, théorisation…et ce dans tous les champs disciplinaires, des mathématiques à la musique en passant par les lettres, la physique ou la chimie. Et, in fine,  n’ont-elles pas contribué à l’émancipation morale, sociale et politique des femmes en démontrant que la science n’a pas de sexe.

Grâce au concours d’historien.ne.s spécialistes de chacune des quatre grandes périodes, il s’agit d’analyser quelques itinéraires singuliers de femmes scientifiques au sein de leur famille ou de leur couple. Cela permettra de montrer comment ces femmes de sciences innovent et créent, parfois en bouleversant les hiérarchies des savoirs constitués et plus largement de comprendre en quoi le genre est partie prenante de la construction des savoirs scientifiques.

 

Château royal de Blois, 6 place du château - 41000 blois