Edition 2018, La puissance des images
L'économie Grand Entretien
Publié le 28/08/2018
Dimanche 14 oct. 2018 de 11:45 à 12:45 Halle aux grains, Hémicycle

Daniel COHEN - Il faut dire que les temps ont changé...

Au cours du dernier demi-siècle, d’étranges glissements se sont produits, qui nous ont fait passer d’un monde à un autre. Les utopies politiques se sont fracassées sur la réalité d’une société post-industrielle,  u’il est désormais possible de désigner par son nom : la société digitale. Une immense frayeur parcourt la société. Les robots vont-ils remplacer les humains ? Le travail à la chaîne laisse-t-il place à une « Taylorisation des esprits » ? Les questions de l’ancien monde sont en train de resurgir au coeur du nouveau...

 

« Times, they are-a-changin» chantait Bob Dylan en 1964. « Les temps changent…». Ils l'ont fait, mais pas dans la direction prévue. D’étranges glissements se sont produits, qui nous ont fait passer d’un monde à un autre, totalement étranger à celui qui l’avait enfanté.

L’hystérie du monde du travail, l’émergence des protestations populistes, l’enfermement des nouvelles générations dans une espèce de présent perpétuel, sont quelques-uns des symptômes des traumatismes qui se sont accumulés au cours du dernier demi-siècle.

L’une après l’autre, les utopies de gauche et de droite se sont fracassées sur la réalité d’une société post-industrielle dont la signification a longtemps échappé à ses contemporains. Il est désormais possible de la désigner par son nom: la société digitale, qui transforme indifféremment les objets et les personnes en une information qu’un logiciel peut traiter.

Une immense frayeur parcourt la société. Les robots vont-ils remplacer les humains? Le travail à la chaine laisse-t-il place à une « taylorisation des esprits », via Facebook et l’Intelligence Arti-ficielle ? Par un formidable retour en arrière, les questions de l’ancien monde sont en train de resurgir au cœur du nouveau.

Il reste à préserver la part d’insouciance et de joie de vivre qui fait partie du code génétique en gestation, ce qui est peut être la meilleure manière de veiller à la pérennité des valeurs humanistes au nom desquelles cette histoire a pourtant commencé.

2 place Jean Jaurès - 41000 Blois