Marie-Noëlle BOURGUET Professeur émérite d'histoire moderne
Université Paris-Diderot

Marie-Noëlle Bourguet est professeur émérite d’histoire moderne, Université Paris Diderot ; membre associé du Laboratoire Identités, Cultures, Territoires et membre correspondant du centre Alexandre Koyré ; historienne des sciences et des savoirs à l’époque moderne. Ses recherches portent sur l’histoire des enquêtes, des voyages naturalistes, des expéditions scientifiques (XVIIe-XIXe s.). Ses recherches récentes portent sur les gestes de la science en voyage, en particulier sur les pratiques d’écriture (notes, carnets, journaux).

 

Elle est l’auteur, co-auteur ou co-éditeur de :

Déchiffrer la France. La statistique départementale à l'époque napoléonienne (Paris, Éditions des archives contemporaines, 1988, 476 p. Réédition 1989) ;

Instruments, Travel, and Science. The itineraries of precision in natural sciences, 18th-20th centuries, co-dirigé avec C. Licoppe et H. O. Sibum (Londres, Routledge, 2002, 303 p.) ;

« A Portable World. The notebooks of European Travellers (18th-19th centuries) », in : A. Blair & R. Yeo dir., Note-Taking in Early Modern Europe. Intellectual History Review Special Issue 20, 3, 2010, p. 377-400 ;

« Les mondes naturalistes : Europe (2530-1802) », en collaboration avec Pierre-Yves Lacour, in : D. Pestre (dir.), Histoire des sciences et des savoirs,. t. 1 : St. van Damme (dir.), De la Renaissance aux Lumières (Paris, Éditions du Seuil, 2015, p. 254-281) ;

Le monde dans un carnet : Alexander von Humboldt en Italie, 1805 (Paris, Éditions du Félin, 2017, 302 p.) ; lauréat 2017 du prix Léon Dewez de la Société de Géographie ;

Lieutenant-colonel Samuel Bourguet, L’Aube sanglante. Un artilleur visionnaire dans les tranchées (La Boissière, octobre 1914-Tahure, septembre 1915), nouvelle édition revue et annotée par M.-N. Bourguet et R. J. Seckel ; présentation de M.-N. Bourguet (Éditions Ampelos, 2017).

Voir l'article complet