Pierre DOCKÈS Professeur émérite de sciences économiques
Université Lumière - Lyon 2

Professeur émérite à l'université Lyon 2, il a été à l’origine du Centre Walras où ont été publiées les Œuvres complètes de Léon Walras (Economica). En 1996, il a rédigé La société n’est pas un pique nique, L. Walras et l’économie sociale, Economica.

Ses travaux sont essentiellement d’économie historique. Il a commencé par une thèse (L'Espace dans la pensée économique, Flammarion) et l’étude de la transition de l’Antiquité au Moyen-âge (La Libération médiévale, Flammarion). Avec Bernard Rosier, ils ont analysé les conjonctures économiques (Rythmes économiques, La Découverte ; L'Histoire ambiguë, PUF). Par la suite, il a abordé l’analyse du pouvoir, laquelle l’a mené à Hobbes (Pouvoir et autorité en économie, Economica, 1999 ; Hobbes, Economie terreur et politique, Economica, 2008).

En 2007 il a étudié les conséquences de la mondialisation (L’enfer ce n’est pas les autres, Descartes) et en 2009, l’économie du sucre et l’histoire de l’esclavage (Le sucre et les larmes, Descartes). Aujourd’hui, il termine la rédaction d’un ouvrage sur les crises capitalistes.

 

Edition 2017, Eurêka - inventer, découvrir, innover Publié le 22/08/2017
2017-10-06, 18h - 19h30
Château royal de Blois, Salle des conférences

Le "Grand Enrichissement" : pourquoi l'Europe a-t-elle remporté la mise au XIXe siècle ?

Pourquoi des régions du globe, par exemple l'Europe de l'ouest, à certaines époques, par exemple au début du XIXe siècle, connaissent-elles des phases d'accélération... et d'autres non ? Question de productivité ? De progrès technique ? D'institutions [...]

Voir l'article complet